Rejoignez Alessandro Di Giuseppe !

EMPLOI

Partager cet article

• Donner la possibilité aux femmes d’accoucher sur leur lieu de travail.

• En finir avec les débats interminables sur l’âge de départ à la retraite : travailler tant qu’on peut, c’est un médecin du travail indépendant qui jugera de l’aptitude à travailler. Et parce qu’on sait que les entreprises s’investissent dans la santé de leurs employés, les médecins du travail seront rémunérés (primes comprises) par les groupes du CAC40.

• Fusionner Pôle Emploi, l’AFPA et tous les organismes de formation professionnelle, pour créer un grand Service public du Travail et de l’Orientation (STO).

• Supprimer le code du travail, désuet, anachronique, inutile.

• Donner à tous la possibilité de travailler 77 heures par semaine, 7/7j de 7 à 77 ans pour 7 euros la journée.

• Supprimer le SMIC et les 35h pour plus de souplesse, d’aménagement, de flexibilité. La vie doit être envisagée comme un défi permanent, une nouvelle aventure incertaine et excitante, bref, (sur)vivre au jour le jour : CARPETTE DIEM.

• Rendre obligatoire l’achat de voitures qui permettent d’aller travailler, et la recherche du travail qui permet d’acheter une voiture.

• Inciter à jeter ses déchets par terre et dans la nature pour créer à terme 1 million d’emplois de femmes de ménage ou de ramasseurs d’ordure (peut-être le vôtre ?)

• Abolir les pauses-pipi en entreprise et obliger les employeurs à mettre à disposition de leurs salariés des distributeurs de couches pour adultes.

• Chanter La Marchandaise chaque matin dans chaque entreprise.