Rejoignez Alessandro Di Giuseppe !

ULTRA-SÉCURITÉ

Partager cet article

• Réintroduire des milices de quartiers, sans formation nécessaire au préalable. Cette police de proximité se consacrera à la traque des migrants et de tous les déviants.

• Détecter la délinquance in utero et placer en détention ces nourrissons potentiellement dangereux dès leur naissance.

• Privatiser la police. Le nouveau code pénal s’appellera le Da Vinci Code.

• Démanteler les camps de Roms, de gens du voyage et de migrants et les regrouper au Fort Boyard, où ils seront libres de se concentrer sur leur travail. Car, comme le disait le regretté président Sarkozy « le travail rend libre », ou comme on dit Outre-Rhin : « Arbeit macht frei ». Des cellules spécialement adaptées seront également réservées pour les objecteurs de croissance, les chômeurs, les désobéissants, les intermittents du spectacle et autres fonctionnaires, pour bénéficier d’une cure bienfaitrice de « réadaptation ».

• Créer un service simple, gratuit et anonyme de délation, avec à la clef l’embauche à moyen terme de 500 000 délateurs professionnels formés par nos soins.

• Faire du département du 9.3. une prison géante qui ne nécessitera visiblement pas de grands travaux, et faire ainsi des économies de transport de criminels, déjà sur place pour la plupart.

• Renvoyer les intermittents dans leur pays.

• Armer toutes les forces de l’ordre (police, gendarmerie, vigiles, gardiens d’immeubles) avec des armes lourdes (lances roquettes, grenades, mitraillettes, maroilles)